Blog du site www.atousante.com

Le blog du site AtouSante propose des informations en santé, droit du travail, droit social, droit disciplinaire et des actualités à propos des nouvelles technologies dans le monde du travail

jeudi 15 juillet 2010

S'engager à ne pas se suicider,à demander une aide médicale en cas d'idées suicidaires...

C'est l'engagement que doivent prendre les 350 000 personnes qui travaillent dans la Société Foxconn Technology, entreprise taiwanaise implantée dans le sud de la Chine dans laquelle se sont suicidés 10 personnes en 4 mois. Le taux de suicide dans cette entreprise correspond à la moyenne nationale chinoise.
D'autres mesures ont été mises en oeuvre afin d'améliorer les conditions de travail de ces salariés qui travaillent 12H par jour : de la musique zen est désormais diffusée, des centaines de professeurs de danse ont été recrutés et une hotline dédiée au suicide a été mis en place, etc


Le suicide n'est donc pas propre aux entreprises occidentales.
France Télécom vient de reconnaître un suicide en accident du travail alors que la commission de réforme l'avait rejeté en juin 2010.
Depuis novembre 2008, dans la fonction publique, la commission de réforme n'est pas nécessairement consulté pour reconnaître l'imputabilité d'un accident ou d'une maladie au travail, l'administration peut reconnaître seule cette imputabilité.


Un suicide peut être reconnu au titre des accidents du travail : ce n'est pas parce qu'un suicide se déroule sur le lieu de travail qu'il est nécessairement en lien avec le suicide et à contrario, ce n'est pas parce que le suicide se déroule en dehors du temps de travail qu'il n'est pas en lien avec les conditions de travail.


Le suicide ne résulte pas nécessairement de conditions de travail défavorables, les personnes qui se suicident le plus sont celles qui sont sans emploi.
Selon les psychiatres, une pathologie mentale structurée serait retrouvée dans 90% des cas de suicides.