Blog du site www.atousante.com

Le blog du site AtouSante propose des informations en santé, droit du travail, droit social, droit disciplinaire et des actualités à propos des nouvelles technologies dans le monde du travail

mercredi 30 septembre 2009

Accouchement : belles images

video

vendredi 25 septembre 2009

Les acides gras oméga 3 sont-ils réellement cardioprotecteurs ? Sont-ils anti-arythmiques ?

En nutrition, il est toujours difficile d'avoir des preuves formelles.

  • Les acides gras sont des chaînes hydrocarbonées


Ils peuvent êtres saturés ou non saturés.
On les distingue en fonction de leur longueur et du nombre de doubles liaisons.

  • Les mauvaises graisses sont connues pour augmenter le risque cardio-vasculaire :
    les acide gras saturés
    les acides gras trans.

  • Les bonnes graisses ont la réputation de diminuer le risque cardio-vasculaire :
    acides gras monoinsaturés, l'huile d'olive,etc
    acides gras polyinsaturés : oméga 3, oméga 6

Les acides gras omega 3 sont-ils cardioprotecteurs ?

Ils sont présents dans la margarine Primevère, dans certains végétaux tels que la mâche, le poisson.

On distingue 2 types d'oméga 3 :


  • à chaîne courte, acide alpha linolénique,
    présents dans les produits végétaux, tels que les huiles de soja, de noix, la mâche, etc
  • à chaîne longue,
    EPA-DHA, présents dans les poissons.
Les oméga 3 à chaîne courte peuvent être transformés en acide gras à chaîne longue mais cette transformation se fait faiblement.

Quand on parle d'oméga 3 : s'agit-il des oméga 3 à chaîne courte ou longue ?

60 études ont été réalisées

60 études ont été réalisées, qui se répartissent en 3 types d'études :
des études d'observation,
des études de recherche fondamentale,
des études d'intervention.

Dans une méta analyse, si l'on prend les études d'intervention, on observe une baisse de 20% des décès quand on utilise les huiles de poisson à bonne dose, riches en acides gras oméga 3 à chaîne longue.
Utiliser des huiles de poisson correspond à des doses bien plus importantes que les doses consommées lorsque l'on mange du poisson.

On n'observe pas d'effet des huiles de poisson sur les décès liés aux troubles du rythme, l'effet anti-aryhmique des oméga 3 à longue chaîne n'est donc pas démontré.

Par conséquent, quand l'industrie agroalimentaire prétend que les acides gras sont anti-arythmiques, cliniquement rien n'est prouvé.

Les oméga 3 à longue chaîne diminuent les décès cardio vasculaires quand seulement quand on les apporte à forte dose.

Par conséquent les oméga 3 à longue chaîne ( huile de poisson) à dose nutritionnelle peuvent être efficaces, il n'est pas certain que manger du poisson 3 fois par semaine diminue les maladies cardio-vasculaires.
De même l'effet protecteur des oméga 3 à courte chaîne n'est pas démontré dans les études randomisées.

Recommandations pour la consommation des graisses


  • Consommation d' acides gras oméga 3 : consommer du poisson gras
    Il est recommandé de consommer du poisson avant tout, si possible du poisson gras ( riche en EPA-DHA, qui sont des oméga 3 à chaîne longue).

  • La consommation d'acide linolénique (colza, soja, noix, margarine enrichie) est recommandée uniquement en l'absence de consommation de poissons.

  • Réduire les graisses saturées : produits laitiers (beurre, fromage), viandes grasses, charcuterie, gâteaux, biscuits, viennoiseries.

  • L'huile de palme est ajoutée dans de nombreux gâteaux, pour les rendre croustillant, c'est une matière grasse qui n'est pas chère mais il faut l'éviter car c'est une graisse saturée.


Site de l'American heart association, AHA

Conclusion des experts de l'AHA ( circulation janvier 2009)
La consommation d'au moins 5 à 10% des apports énergétiques sous forme d'oméga 3 réduit le risque coronaire par rapport à une consommation modérée.
Des données suggèrent également que des apports supérieurs peuvent-être bénéfiques dans le cadre d'une alimentation pauvre en graisses saturées.

mercredi 16 septembre 2009

Vaccins contre la grippe A (H1N1) : avec ou sans adjuvants ?


Parmi les vaccins attendus sur le marché dans les prochaines semaines, certains seront avec adjuvant et d'autres sans adjuvant. Un adjuvant renforce l'efficacité d'un vaccin..
Les femmes enceintes et les enfants recevront des vaccins sans adjuvant, de même que les patients qui présentent des maladies de système ( greffé, patients en hématologie, etc)
La vaccination ne sera permise qu'à partir du 2ème trimestre de la grossesse comme c'est toujours le cas pour les vaccins contre la grippe.
La grippe provoquée par le virus H1N1 est bénigne, de courte durée, à forte transmissibilité et s'accompagne souvent de trouble digestifs, ce qui est assez inhabituel lors d'une grippe.
Une personne est contagieuse dès le jour qui précède l'apparition des symptômes.
Pandémie grippale

samedi 12 septembre 2009

100 000 personnes ont perdu la totalité de leurs points de permis de conduire en 2008

Ces 100 000 personnes ont donc eu leur permis annulé.
Il y a eu une augmentation de 11% des annulations de permis par rapport à 2007.
Le conducteur qui a eu une annulation de son permis doit le repasser dans une auto-école pour être de nouveau autorisé à conduire, après avoir passé une visite médicale à la commission médicale des permis de conduire.
Dans tous les cas, le conducteur doit passer des tests psychotechniques dans un centre spécialisé et doit présenter le résultat de ces tests aux médecins de la commission médicale.
Si parmi les infractions qui ont conduit à l'annulation figure la conduite sous l'emprise de l'alcool, l'intéressé doit présenter des résultats d'examen biologique récent :
gammaGT, gamma glutamyl transférase et VGM, Volume globulaire moyen.
Le dosage de CDT, transferrine déficiente en carbohydrate est parfois demandée par les médecins.
Examens biologiques pour dépister une consommation excessive d'alcool
Le permis peut être annulé en raison de la perte de tous les points,
soit après le cumul de diverses infractions
soit après une seule infraction : par exemple la conduite sous l'emprise de l'alcool qui coûte 6 points, or un permis probatoire ne comporte que 6 points.

Rappel des sanctions pour le permis de conduire : perte de points
9 millions de points ont été retirés en 2007.

jeudi 10 septembre 2009

Harcèlement moral : jurisprudence

un salarié harcelé ne peut pas demander à un juge d'ordonner à l'employeur de sanctionner l'auteur du harcèlement :
en le mutant sur un autre site ou en le licenciant.
Ce point a été précisé par l'arrêt de la Cour de cassation du 1er juillet 2009

Dans ce cas précis il aurait été préférable que les salariés harcelés demandent à ce qu'il soit ordonné à l'employeur de prendre toutes les mesures propres à faire cesser les faits de harcèlement en assortissant la décision d'une astreinte tant qu'ils n'auraient pas cessé.
L'employeur aurait eu le choix des mesures et aurait éventuellement prononcé un licenciement.
Un employeur doit bien prendre toutes les dispositions nécessaires pour prévenir les agissements de harcèlement moral.

L'employeur est bien tenu à une obligation de sécurité de résultat,
en matière de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs dans l'entreprise, compris en matière de harcèlement moral , l'absence de faute de sa part ne peut l'exonérer de sa responsabilité, ce point a été rappelé par l'arrêt de la Cour de cassation du 21 juin 2006

Sur le site Droit-medical.com
Harcèlement au travail, méthodologie pour les juges

dimanche 6 septembre 2009

Jurisprudence : cas d'un salarié en CDD déclaré inapte à son poste de travail, que l'employeur ne peut pas reclasser


Quelles sont les conséquences de l'inaptitude physique et de l'impossibilité de reclassement des salariés en contrat à durée indéterminée ?

Normalement un CDD, contrat à durée déterminée ne peut être rompu avant son terme qu'en cas de faute grave ou de force majeure.
Si dans le cadre d'un CDD le salarié est déclaré inapte à son poste de travail et ne peut pas être reclassé, il ne peut pas prétendre à une rémunération jusqu'à la fin de son CDD, s'il ne travaille pas de façon effective.
Ce point mentionné dans l'arrêt du 31 octobre 2005 de la Cour de cassation a été rappelé récemment dans un arrêt de la cour de Cassation du 20 mai 2009
L'inaptitude physique et l'impossibilité de reclassement d'un salarié qui a un contrat de travail à durée déterminée, CDD, n'ouvrent pas droit au paiement des salaires qui restent à courir jusqu'à la fin du CDD.
Le salarié licencié ne peut pas non plus obtenir de dommages et intérêts pour compenser ces pertes de salaires.
Par contre, si le CDD a été rompu à tort par l'employeur, le salarié peut bien percevoir des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi.


Dans l'arrêt de mai 2009,
il s'agissait d'une salarié en CDD, déclarée inapte à tous postes dans l'entreprise par le médecin du travail dans le cadre d'un danger imminent.
L'inspecteur du travail avait alors invité l'employeur à mettre en place la procédure de licenciement pour inaptitude prévue à l'article L. 122-24-4 du code du travail.


Article L. 122-24-4 du code du travail
"A l'issue des périodes de suspension du contrat de travail consécutives à une maladie ou un accident, si le salarié est déclaré par le médecin du travail inapte à reprendre l'emploi qu'il occupait précédemment, l'employeur est tenu de lui proposer un autre emploi approprié à ses capacités, compte tenu des conclusions écrites du médecin du travail et des indications qu'il formule sur l'aptitude du salarié à exercer l'une des tâches existantes dans l'entreprise aussi comparable que possible à l'emploi précédemment occupé, au besoin par la mise en oeuvre de mesures telles que mutations, transformations de postes de travail ou aménagement du temps de travail.
Le contrat de travail du salarié peut être suspendu pour lui permettre de suivre un stage de reclassement professionnel.
Si le salarié n'est pas reclassé dans l'entreprise à l'issue d'un délai d'un mois à compter de la date de l'examen médical de reprise du travail ou s'il n'est pas licencié, l'employeur est tenu de verser à l'intéressé, dès l'expiration de ce délai, le salaire correspondant à l'emploi que celui-ci occupait avant la suspension du contrat de travail.
Les dispositions prévues à l'alinéa précédent s'appliquent également en cas d'inaptitude à tout emploi dans l'entreprise constatée par le médecin du travail.»

mardi 1 septembre 2009

Quels médecins injecteront les vaccins en cas de campagne de vaccination massive contre le virus de la grippe A (H1N1)

Le ministère de la santé répond à cette question dans la circulaire publiée le 21 août 2009 " planification logistique d’une campagne de vaccination contre le nouveau virus A5H1N1".

La réquisition se fera selon l’ordre de priorité décroissante suivant :
Seuls les infirmiers hospitaliers et les médecins hospitaliers ne pourront être mobilisés que sur la base du volontariat exclusif.

  • Personnels des centres de vaccination préexistants;
  • Personnels des centres d’examen de santé ;
  • Personnels des PMI, personnels de la médecine scolaire et de la médecine du travail ;
  • Elèves infirmiers de 3ème année ;
  • Médecins remplaçants ;
  • Etudiants en médecins ayant validé la 2ème année du 2ème cycle des études médicales ;
  • Service de santé des armées ;
  • Internes en médecine ;
  • IDE retraitées non réservistes ;
  • Médecins retraités non réservistes ;
  • Réserve sanitaire ;
  • Médecins et IDE des services de l’Etat ;
  • Services de santé et de secours médical des SDIS ;
  • IDE libérales ;
  • Médecins libéraux ;
  • IDE hospitalières ;
  • Médecins hospitaliers ;


Certains pays ont trouvé des solutions originales pour vacciner le maximum de personne en un minimum de temps.
Sur Droit-medical.com


Certains sont convaincus qu’il n’y aura pas de campagne de vaccination massive...