Blog du site www.atousante.com

Le blog du site AtouSante propose des informations en santé, droit du travail, droit social, droit disciplinaire et des actualités à propos des nouvelles technologies dans le monde du travail

vendredi 15 mai 2009

Surveillance médicale renforcée en santé au travail pour les salariés de la restauration rapide


Les salariés de la restauration rapide en contact avec les denrées alimentaires doivent bénéficier d’une surveillance médicale renforcée en santé au travail, comme le précise l’accord de branche du Syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide, SNARR.

La Surveillance médicale renforcée, SMR, comporte des visites médicales périodiques de santé au travail de fréquence au moins annuelle.

Accord unanime sur la santé au travail et la prévention des risques professionnels en restauration rapide

Paris, le 10 juillet 2006
Le syndicat national de l’alimentation et de la restauration rapide (SNARR) et les cinq organisations syndicales représentatives ont signé un accord relatif à la santé au travail et à la prévention des risques professionnels.

Cet accord témoigne de la volonté des partenaires sociaux de faire de l’amélioration de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels une priorité ; il s’inscrit dans la continuité des travaux menés depuis 2002 qui ont déjà abouti :
  • à la remise, aux adhérents du SNARR, d’un recueil des risques propres à la branche et des préconisations permettant de prévenir leur réalisation ;
  • à l’élaboration, en collaboration avec l’INRS, d’une brochure relative à la prévention des risques professionnels en restauration rapide.


A travers cet accord, les partenaires sociaux ont pour ambition de développer une dynamique de prévention associant l’employeur, l’encadrement, les instances représentatives du personnel et l’ensemble des salariés à la préservation de l’hygiène et de la sécurité.

Ainsi les salariés rejoignant le secteur de la restauration rapide seront sensibilisés, dès leur phase d’intégration, aux règles d’hygiène, de sécurité aux postes de travail et de sûreté alimentaire. Ils recevront en outre un guide d’accueil qui recensera les risques les plus fréquents et leur présentera la meilleure façon de les éviter.
Les salariés qui effectuent des livraisons à domicile bénéficieront d’une évaluation de leur connaissance du code de la route et d’une formation à la conduite en sécurité.
Plus généralement, tous les salariés de la branche bénéficieront d’une information sur les risques liés à la consommation de tabac, de l’alcool et des drogues.

Concernant la qualité de l’ambiance de travail, le chef d’établissement portera une attention particulière à l’aménagement des lieux de travail et choisira les nouveaux équipements en considération du niveau de sécurité qu’ils présentent et de leur conception ergonomique.


D’autre part, l’accord donne un nouvel élan au dialogue social en officialisant l’existence du groupe de travail paritaire Santé au travail de la branche qui se voir confier le soin de définir les priorités liées aux spécificités du secteur de la restauration rapide.

Enfin, les salariés qui travaillent en cuisine ainsi que les salariés qui sont amenés à être en contact avec les denrées alimentaires bénéficieront d’une surveillance médicale renforcée, traduisant ainsi l’attention portée par le secteur aux impératifs de sûreté alimentaire.