Blog du site www.atousante.com

Le blog du site AtouSante propose des informations en santé, droit du travail, droit social, droit disciplinaire et des actualités à propos des nouvelles technologies dans le monde du travail

lundi 27 avril 2009

Epidémie d'infections respiratoires sévères au Mexique







Plateforme téléphonique grippe aviaire :
O 825 302 302


Les entreprises doivent avoir réalisé un plan de continuité qui a pour objectif de maintenir le niveau d'activité d'une entreprise ou d'une administration au niveau le plus haut possible, en cas de pandémie.

Plan de continuité pour les entreprises

A propos des virus grippaux
Le virus de la grippe est un virus à ARN, recouvert par des protéines de surfaces :
l’hémagglutinine qui permet au virus de rentrer dans une cellule,
la neuraminidase, protéine qui permet au virus de sortir de la cellule.
Le virus comporte également des protéines internes.
Ce sont les protéines de surface qui déterminent le sérotype du virus.


Par le passé les virus de la grippe ont infecté de nombreux animaux :
le cheval, grippe équine, mort de 10 000 lévriers en 2004 ;
les phoques, épidémie en 1979 ;
le porc, c’est un tremplin biologique, compte tenu de la proximité biologique entre l’homme et l’oiseau. Le porc est sensible aux 2 virus. Les facteurs de réceptivité sont très proches entre l’homme et le porc.


Il existe divers mode de recombinaison pour le virus de la grippe :
les virus H5 et H7 sont les plus pathogènes ;
H5N1 : connu depuis plus de 50 ans, il a provoqué une grippe sévère à Hong Kong , en 1968, puis en 1997
H9N2 : virus qui donne des grippes peu sévères
H7N2 est à l’origine de grippes également peu sévères ( 2003 à New York)
H7N7 a été à l’origine d’une épidémie qui n’était pas très grave mais a conduit à l’abattage de 30 millions de volailles.


Les épidémies de grippe qui ont marqué l’histoire
1918, la grippe espagnole a fait 40 millions de morts, 1 millions de personnes ont été touchées, il s’agissait d’un virus H1N1.
1957 grippe asiatique
1968 grippe de Hong Kong


L’épidémie prend souvent naissance en Asie du Sud-Est, la Chine est le creuset pour les virus , compte tenu de la promiscuité entre l’homme et les animaux . La Chine produit 13 milliards de volailles et assure la moitié de la production mondiale de Porcs.


Il existe de nombreuses fermes domestiques avec des bassins aquatiques, d’où une promiscuité importante entre les oiseaux, les porcs.
Sur le site de l’OIE :Organisation mondiale de la santé animale : OIE ( ex Office international des épizooties)

Un communiqué du 27 avril ( en anglais) déclare que le virus qui sévit à Mexico n’est pas un virus classique de grippe saisonnière, mais qui présente les caractéristiques de la grippe du porc, de la grippe aviaire et de la grippe humaine.
Le virus n’a pas encore été isolé chez l’animal, il n’est donc pas justifié de parler de grippe porcine actuellement.
Le site de l’OMS propose également des informations.

L'OMS lutte contre une pandémie éventuelle, l’organisation mondiale de la santé animalière lutte sur place contre les virus
Alors que l’Organisation mondiale de la santé animale dit qu’il ne faut pas encore parler de grippe porcine, l’OMS parle de grippe porcine…

Arrêté du 29 avril 2009 relatif à aux mesures de prévention dans les aéroports