Harmoniser le dépistage du cancer professionnel chez un travailleur exposé aux poussières cancérigènes du bois

De très nombreux professionnels de santé sont concernés par ce dépistage des cancers naso-sinusiens, 80 cas sont reconnus chaque année en maladie professionnelle. Certains signes fonctionnels doivent être connus ainsi que les examens à réaliser chez un travailleur du bois :
une nasofibroscopie doit être proposée tous les 2 ans pour le suivi des personnes qui ont été exposées il y a plus de trente ans à des activités exposant aux poussières de bois.

Ces recommandations publiées par la société française de médecine du travail ont reçu à la fois le label de la HAS, Haute autorité de santé et de l'INCa, Institut national du cancer.

Commentaires

Je suis du même avis que vous à ce sujet, la poussiere de bois est très dangeureux pour la santé, malgré les protections, il faut aussi accompagné d'un suivi, je pense qu'il faut faire tout les ans même

Posts les plus consultés de ce blog

Un salarié classé en invalidité 2ème catégorie est moins indemnisé par les compagnies d’assurances s’il est licencié…

Une pension d’invalidité de 1re catégorie peut désormais être versée jusqu’à 65 ans

Régime de mutuelle et de prévoyance dans une entreprise